Principes sur la liberté du commerce des grains (1768)

Louis-Paul Abeille

Description :

Ce livre est un plaidoyer en faveur du commerce libre, écrit à une période où le commerce des grains, en particulier, restait l’objet des réglementations et des prohibitions les plus vexantes et les plus rigoureuses. Composé dans un style clair, ce livre contient aussi nombre d’observations d’une grande actualité sur les défauts de l’intervention de l’Etat dans l’économie ou le commerce des marchandises. Une citation fera bien sentir le ton et les idées de ce livre :

Les partisans de la liberté n’ont cessé de dire et de répéter que l’unique police, en matière de subsistances, consistait à laisser aller les choses d’elles-mêmes ; à ne faire sentir la main de l’administration que contre les obstacles à une entière liberté ; que le Commerce des grains, qui, parmi nous, est à peine effrayé, se montera tout seul ; que la sûreté, pour tous les temps, pour toutes les circonstances, sera le fruit immédiat d’une exportation et d’une importation entièrement libres. La simplicité de ce plan d’Administration ne pouvait qu’étonner et peut-être indisposer ceux qui, sur d’autres matières, se sentent la capacité de tout voir, de tout régler, de tout conduire. Mais des événements aussi décisifs qu’effrayants, et toujours les mêmes, avertissent ceux qui écouteraient leur amour-propre avec le plus de complaisance, que le régime d’un Commerce aussi compliqué que celui des grains est au-dessus des forces de l’homme le plus supérieur, que par conséquent, il est indispensable de l’abandonner à lui-même.

Contient une « notice sur Louis-Paul Abeille » de Benoît Malbranque.

Source : Institut Coppet

Longueur :

  • 96 pages

Difficulté :

  • Intermédiaire

Temps de lecture :

  • Entre 30 minutes et 1 heure

 

Pour citer cet ouvrage :

  • Louis-Paul Abeille, Principes sur la liberté de commerce des grains, Paris, Institut Coppet, 2014, 96 p.

Partager la ressource