Pourquoi l’Etat croît-il ?

Par François Facchini


Intervenant du cours

François Facchini
> Professeur Agrégé des Facultés de Droit et de Sciences Économiques à l’Université de Paris 1, Panthéon-Sorbonne, Centre d’Économie de la Sorbonne.

Introduction à l’analyse des choix publics

Présentation du cours

Ce cours fait le point sur la littérature consacrée 1) à l’histoire de l’État et du secteur public en France, 2) à ses causes et 3) à ses conséquences sur la dynamique de la production. Il présente dans une première partie les faits autrement dit l’évolution des dépenses publiques, des prélèvements  publics obligatoires et de la dette publique sur la période 1870-2014. Il expose, ensuite, dans une deuxième partie, les explications qui  ont  été  avancées  pour  rendre  compte  de  ces  évolutions. Il  distingue  à  cette occasion deux types d’explications. Sous l’hypothèse de l’État impotent les agents publics répondent à une demande. Sous l’hypothèse de l’État omnipotent, c’est au contraire les fonctionnaires et les élus qui décident de la taille du secteur public. Il se conclut par une évaluation des conséquences sur la production de la croissance des dépenses publiques, des prélèvements publics obligatoires et de la dette.  


Plan du cours

Session 1 – Introduction (1) Session 2 – Introduction (2) : Plan du cours Session 3 – La coalition des pauvres contre les riches Session 4 – La démocratie et la dictature de l’électeur médian Session 5 – Les effets de la mondialisation sur la dynamique des dépenses publiques Session 6 – L’action des groupes de pression- Session 7 – Pourquoi les groupes pro-dépenses sont plus efficaces que les groupes anti-dépenses ? Session 8 – Pourquoi les groupes pro-dépenses intéressent plus les hommes de l’Etat que les groupes anti-dépenses ? Session 9 – Dépenses publiques et recherche de rente Session 10 – Bureaucratie et dépenses publiques
Session 11 – Illusion fiscale, taxe d’inflation et dépenses publiques Session 12 – Les Cycles politico-économiques Session 13 – La dépense publique ne maximise pas la production Session 14 – L’économie politique constitutionnelle Session 15 – Indépendance de la banque centrale et taxe d’inflation Session 16 – Fédéralisme budgétaire et dépenses publiques Session 17 – Le fédéralisme fonctionnel Session 18 – Conclusion

Partager la ressource