L’utilisation de l’information dans la société (1945)

Friedrich Hayek

Ce célèbre article de 23 pages écrit par le Prix Nobel Friedrich Hayek constitue sans doute l’un des apports les plus décisifs à la science économique. Son intérêt est d’autant plus grand qu’il parvient à expliquer dans un format relativement court et accessible les grandes problématiques de la science économique. « Aucun autre article n’explique aussi clairement le problème de l’économie » écrit le professeur d’économie Dwight R. Lee sur le site de la Foundation for Economic Education.

Hayek explique les raisons de la supériorité de la technique du marché sur la planification pour allouer des ressources rares de la manière la plus productive possible. Une utilisation productive des ressources requiert la coordination d’informations dispersées dans la société. Aucun individu ni aucun groupe d’expert ne peut prétendre être dans la capacité de commander toute cette connaissance. C’est précisément sur cet aspect là que réside l’erreur des partisans de la planification centralisée.

Cette détention partielle et imparfaite des connaissances est justement ce qui constitue l’intérêt du processus entrepreneurial et des mécanismes de prix. Énoncer, comme le font les néo-classiques, que le marché ne peut fonctionner que si l’information est parfaite est donc un contre-sens complet. Par cet article, Hayek contribue à prolonger et à rendre accessible la tradition utilitariste notamment développée par Ludwig von Mises sur l’impossibilité technique d’un régime économique fondé sur la planification1.

POUR CITER CET ARTICLE :

Hayek Friedrich A. L’utilisation de l’information dans la société. In: Revue française d’économie, volume 1, n°2, 1986. pp. 117-140.“Libre échange”.

1Ludwig von Mises, Le calcul économique en régime socialiste, In : L’Économie dirigée en régime collectiviste — Études critiques sur les possibilités du socialisme. Librairie de Médicis, 1939, p. 93-132

 

Partager la ressource