Le gouvernement crée-t-il des emplois ? (2015)

Steve Horwitz

Le chômage est un enjeu important dans la plupart des pays du monde. L’impossibilité pour des millions d’individus de trouver un emploi en vue de subvenir à leurs besoins est un facteur d’exclusion sociale décisif qui peut avoir des conséquences importantes sur le bien-être des sociétés humaines. Face à ce fléau, les gouvernements prétendent parfois être dans la possibilité de mener des politiques budgétaires agressives pour créer des emplois. Mais est-ce aussi simple que cela ?

Steve Horwitz, professeur d’économie à l’Université St Lawrence répond par la négative. Il est tout d’abord important de réaliser qu’un emploi n’est jamais une fin en soi. Les emplois ne sont que des moyens pour produire des biens et des services utiles à la communauté. Ils doivent donc être productifs. Se pose alors la question de savoir comment distinguer les emplois productifs de ceux qui ne le sont pas. À cela, Steve Horwitz répond que la méthode gouvernementale ne peut pas être efficace. Car elle rend inopérant les mécanismes de prix qui permettent de refléter les préférences des consommateurs sur le marché.

La seule méthode efficace en vue de créer des emplois utiles à la société est donc la méthode entrepreneuriale. Il est donc important de favoriser la libre-entreprise pour résoudre le problème du chômage. Seule une société fondée sur ces principes de libre-initiative peut renfermer des opportunités favorisant l’inclusion de tous quand la sur-réglementation du marché de l’emploi tend au contraire à instaurer des barrières à l’entrée tout en créant une multitude d’effets pervers.

Traduit par l’Institut Coppet

Partager la ressource