Le Clash entre Hayek et Keynes (2008)

John Papola et Russ Roberts

Ce clip dénommé « Fear the boom and bust » (craindre les bulles et les crises) met en scène John Maynard Keynes et Friedrich Hayek en vue de vulgariser, sur fond musical, leur opposition doctrinale sur le thème des crises économiques. John Maynard Keynes impute ces crises à un problème de demande globale. La solution consisterait à relancer la demande globale par le biais de la puissance publique étant donné l’indisposition des acteurs privés à consommer et à investir. C’est pourquoi il faudrait recourir à la politique budgétaire via notamment les grands travaux ou la politique monétaire pour relancer les investissements.

Pour l’économiste autrichien Friedrich Hayek, cette explication est trop simpliste et ne permet pas de déceler les causes premières des crises économiques : la naissance des bulles. Il impute les bulles à une politique monétaire arbitraire et la fixation des taux d’intérêts par les banques à des niveaux trop bas sans que cela corresponde à une offre réelle d’épargne sur le marché du crédit. Les taux artificiellement bas généreraient de mauvaises incitations et des erreurs entrepreneuriales massives en investissant dans des projets dont le caractère non rentables aurait facilement été décelé sans les interférences monétaires des gouvernements. Nous avons dans ce clip une ébauche de la théorie autrichienne des cycles économiques.

La politique budgétaire et monétaire ne saurait corriger les erreurs entrepreneuriales. Elles ne font que fausser davantage les mécanismes de prix tout en générant de la dette inutile. Les autorités doivent donc laisser les marchés purger les mauvais investissements afin que l’activité productive puisse repartir sur des bases saines.

Partager la ressource