Individualisme versus collectivisme. (2015)

Aeron Skoble

On reproche souvent à l’individualisme de faire l’impasse sur la condition sociale de l’être humain. C’est méconnaître la philosophie individualiste. Elle reconnaît que l’être humain est un être social et que l’individu ne peut s’épanouir qu’à travers la communauté. En déduire que cette condition sociale est suffisante pour nier la singularité de chaque individu et son droit de manifester ses propres préférences est cependant une erreur qui entrave la pratique de saines coopérations au sein du corps social.

Traduit par l’Institut Coppet

Partager la ressource