Demain le capitalisme (1978)

Henri Lepage

Description :

La crise que nous vivons n’est pas celle du capitalisme mais celle de l’étato-capitalisme. Ce dont nous souffrons, ce n’est pas de trop de marché, mais de pas assez de marché. Il faut privatiser, supprimer les monopoles bureaucratiques, dénoncer les escroqueries de l’Etat providence, réinventer de nouveaux droits de propriété. Tel est le message que répand une génération d’économiste contestataires dont certains n’hésitent pas à se dire “libertariens” ou même “anarcho-capitalistes”. Ce livre est un reportage inédit sur le renouvellement scientifique qui, aux Etats-Unis, a révolutionné la pensée économique et la politique libérale. Il nous fait découvrir une nouvelle génération de contestataires : ceux qui, élèves de Chicago ou de l’Ecole de Virginie, dénoncent les institutions de la société actuelle au nom des vertus d’un système qui reste à inventer: le capitalisme. Un livre pionnier, écrit en 1978, qui fut à l’origine du renouveau de la pensée économique libérale française.

Source : Pluriel

Longueur :

  • 449 pages

Difficulté :

  • Facile

Temps de lecture :

  • Plus de 4 heures

Pour citer cet ouvrage :

  • Henri Lepage, Demain le capitalisme, Paris, Le livre de poche,1978, 449 p.

 

Citation :

La meilleure garantie contre toutes les exploitations, c’est le marché.

Partager la ressource