MOOCs : Nos cours en ligne

Découvrez ici nos enseignements que vous pouvez suivre à votre propre rythme.

  • Disciplines :


b Economie | Histoire

La révolution de l’économie numérique

Par

Si l’École de la Liberté existe en libre accès pour tous les étudiants francophones de la planète, c’est seulement par la grâce du numérique et d’Internet. Communication entre organisateurs, prises de vue, rédaction des supports, montage, mise en ligne, promotion, chaque étape ou presque a nécessité sa dose de numérique. Parti de ce constat, il paraissait logique de faire sa juste place à l’étude de la technologie qui a déjà tant fait pour la diffusion du savoir. Les technologies numériques vont toutefois bien au-delà du monde de la connaissance et ont envahi tous les aspects de nos vies, entrainant une dématérialisation jamais vue jusqu’alors. Téléphonie, écriture, musique, cinéma, banque, santé... rares sont les domaines qui ne subissent le profond changement induit

b Histoire | Philosophie

La tradition de la liberté

Par

Le propre des auteurs classiques, dit-on parfois, c’est que tout le monde les connaît, que tout le monde les cite mais que… personne ne les lit. Le raisonnement s’applique à plus forte raison aux auteurs libéraux. Tout le monde parle du libéralisme et du capitalisme. Généralement pour les conspuer. Il suffit, pour s’en convaincre, d’ouvrir la radio, le poste de télévision ou de jeter un œil sur les éditoriaux des quotidiens et sur les tables de nouveautés de n’importe quelle librairie. Si ces critiques sont généralement injustes voire absurdes, c’est parce que, en réalité, la pensée libérale est généralement largement méconnue. C’est cette tradition que je vous propose à découvrir dans ce cours à travers les grands penseurs du libéralisme.

b Economie | Philosophie | Sociologie

La philosophie économique et sociale de Frédéric Bastiat

Par

Ce cours est destiné à faire revivre la philosophie de Frédéric Bastiat, son apport conceptuel et son héritage intellectuel. À travers lui, c’est l’école française d’économie politique du XIXe siècle que nous revisiterons. Avec la montée du socialisme chez les intellectuels et l’irruption des régimes totalitaires en Europe, la diffusion des idées de Bastiat disparaît en France au début du XXe siècle. Il faudra attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale pour voir réapparaître Bastiat aux États-Unis. Un des artisans de ce renouveau est Ludwig von Mises, qui a fui l’Europe en 1940. Installé à New York, il organise des séminaires qui attirent des esprits remarquables : George Stigler, Milton Friedman, tous deux futurs lauréats du Prix Nobel d’économie, Israël

b Economie | Science politique | Sociologie

L’économie politique du laissez faire : une pensée française

Par

En réaction aux idées et aux institutions de l’Ancien régime, s’est développée en France, à partir du début du XVIIIème siècle, une grande tradition intellectuelle autour d’une notion centrale : le laissez-faire. C’est un marchand, dit-on, qui prononça le premier cette formule, quand le ministre Colbert vint lui demander : « Qu’est-ce que l’État peut faire pour vous aider ? ». Il répondit : « Nous laisser faire ». Dès lors, un grand nombre d’auteurs sont venus expliquer les mérites de cette politique. L’État, considéraient-ils, se doit de rester en recul, d’assurer le respect des droits, mais non d’intervenir dans les affaires économiques, sous peine de tout secouer et de tout détruire.

b Droit | Economie

L’analyse économique du Droit

Par

Quel(s) lien(s) existent-t-il entre le droit et l’économie ? La question a de quoi surprendre en France où, non seulement l’enseignement y est fortement compartimenté, mais également parce que le pont académique qu’est l’Analyse Economique du Droit (AED) y a été rejeté et n’est donc que très peu enseigné. Pourtant, les travaux en Analyse Economique du Droit se multiplient : cette intensité dans la recherche est évidemment corrélée avec la place – désormais considérable – qu’occupe l’AED au sein de l’enseignement dans les facultés de droit. Mais la France fait exception à la règle. Pourquoi un tel engouement ?

b Economie

Les moteurs du développement économique

Par

L'analyse économique du développement est absolument cruciale à la compréhension de l'économie en général. Trop souvent reléguée à la marge des cursus universitaires, elle est pourtant la source essentielle de toute la discipline. L'analyse économique s'est en effet développée originellement en se penchant sur les mécanismes qui permettent le recul de la pauvreté et de la misère, conditions naturelle de l'humanité, et leur remplacement graduel par la prospérité.

b Histoire

Pourquoi l’Etat croît-il ?

Par

Ce cours fait le point sur la littérature consacrée 1- à l'histoire de l'État et du secteur public en France, 2- à ses causes et 3- à ses conséquences sur la dynamique de la production. Il présente dans une première partie les faits autrement dit l'évolution des dépenses publiques, des prélèvements publics obligatoires et de la dette publique sur la période 1870-2014. Il expose, ensuite, dans une deuxième partie, les explications qui ont été avancées pour rendre compte de ces évolutions. Il distingue à cette occasion deux types d'explications.

b Economie

Histoire des idées économiques

Par

Le module histoire de la pensée économique (HPE) est adossé sur l’idée largement partagée selon laquelle les idées mènent le monde. Des penseurs aussi décisifs et radicalement opposés que Keynes à Hayek s’en s’ont fait l’écho. Pour le premier, « Les idées ont des conséquences » (Théorie Générale…). Pour l’autre, la démonstration a été faite par la reconquête des esprits à travers la Mont-Pèlerin Society qui a enfanté Reagan, Thatcher et les autres.

Consultez également nos autres ressources

Bibliothèque

Bibliothèque

Des centaines de livres sur les sciences humaines en libre accès. Consulter la bibliothèque >
Vidéothèque

Vidéothèque

Approfondir les MOOC selon vos envies (de votre canapé). Consulter la vidéothèque >
Audiobooks

Audiobooks

Des podcasts pour rentabiliser le temps passé dans les transports en commun. Consulter l’audiothèque >